Apprendre en s’amusant

Mise au point depuis plus de 15 ans par l’orthophoniste Monique CONSCIENCE, BOOM Je lis est une méthode d’apprentissage précoce de la lecture et de l’écriture pour une égalité des chances dès 5 ans. C’est une méthode résolument nouvelle dans le sens où l’écriture et la lecture progressent en appui l’une sur l’autre.

La méthode se présente sous forme d’un jeu de cartes. Elle est simple, rapide et surtout accessible à tous : parents, enseignants, éducateurs, professionnels. Très ludique, cette méthode ne nécessite pas d’être un professionnel spécialisé de la petite enfance , elle offre à tous, des bases pour optimiser les apprentissages premiers et celui de la lecture et de l’écriture, c’est un outil qui permet le partage entre les parents et les professionnels.

BOOM Je lis est parfaitement compatible avec les méthodes classiques d’apprentissage de la lecture enseignées dans les écoles primaires comme la lecture syllabique ou les méthodes dites globales ou semi-globales.

Avec BOOM Je lis, et à raison de  10 minutes de jeu quotidien, un enfant peut apprendre dès 3 ans à lire en 2 semaines seulement.

La méthode BOOM Je lis est par ailleurs parfaitement adaptée à la lutte contre l’illettrisme et à l’enseignement du français aux populations étrangères.

 

 Pourquoi un apprentissage précoce ?

Dès l’âge de 2- 3 ans , l’enfant est capable de développer :

– ses compétences logiques,

– ses capacités de mémoire et de langage,

– une prise de conscience des relations catégorielles,

– ses capacités à trouver des ressemblances et des différences,

– son habileté motrice,

– ses capacités à organiser les aspects spatio-temporels donc à reconnaître ce qui vient avant ou après sur un axe linéaire.

Les habiletés mentales nécessaires à tout apprentissage sont immenses, dès les premières années de la vie de l’enfant. Il peut apprendre à lire, comme il apprend à parler, sans traumatisme, avec facilité et plaisir naturel, dans un partage interactif continu avec son environnement.

2 niveaux d’apprentissage dès 3 ans avec :

  • la boîte Niveau 1 – les sons qui « durent » :
    les voyelles et les consonnes dont on peut faire durer le son : a, e, i, o, u et f, s, ch, v, z, j, r, l, m, n
  • la boîte Niveau 2 – les sons qui « explosent » : les consonnes dont on ne peut pas faire durer le son : b, d, g, w, x, p, q, t, c, k

2 niveaux d’apprentissage dès 5 ans avec :

  • la boîte Niveau 3 – les graphies complexes (disponible fin octobre 2016) :
    ou, oi, au, eau, ei, ai, eu, é-er-et-les-elle, on, en, an, in, ain, ein, ien, ph.
  • la boîte Niveau 2 les graphies complexes pièges  (à paraitre prochainement) :              ce, ci, ge, gi, gue, gui, geai, geon, gn, gné/nier, ill, ail,aille, eil, eille, euil, euille, ouil, ouille, s ou ss, tion, ay, oy, uy, ex.

Important : il est essentiel de respecter l’ordre de l’apprentissage de ces lettres.
On commencera donc par la boîte Niveau 1 et  la lecture des premières lettres puis celle des syllabes et des premiers mots avec les phonèmes dont on peut faire durer le son.

Ce n’est que lorsqu’on aura parfaitement maîtrisé tous les exercices proposés à travers les jeux de la boite Niveau 1 que l’on pourra utiliser les cartes de la boîtes Niveau 2 et donc apprendre ces lettres dont on ne peut reproduire le son que dans une fraction de seconde. On étudiera aussi des lettres plus délicates à apprendre comme les lettres é et è ou les lettres c et g qui se prononcent différemment selon qu’elles sont associées aux voyelles a, o, u ou e et i  (voir la page « Comment jouer »).

Il en sera de même lorsque vous aborderez les boîtes des niveau 3 et 4.

La lecture

Avec BOOM Je lis, apprendre à lire dans le plaisir partagé d’un jeu de cartes permet à l’enfant de s’amuser à apprendre mais aussi à :

  • optimiser son bagage linguistique et la construction des phrases,
  • articuler,
  • améliorer l’attention visuelle et auditive,
  • identifier les sons et les lettres,
  • reproduire le son de la lettre, c’est à dire le phonème,
  • renforcer la conscience phonologique,
  • situer l’ordre avant par rapport à après sur une même ligne,
  • écrire, retranscrire avec le geste juste,
  • comprendre les relations,
  • prendre conscience de la correspondance son et lettre,
  • accéder au symbolisme,
  • assembler deux phonèmes,
  • isoler la lettre, la syllabe puis former des mots porteurs de sens,
  • retrouver l’ordre de deux consonnes qui se suivent,
  • vérifier,
  • reconnaître ses erreurs,
  • corriger.

L’écriture

L’écriture est indissociable de la lecture

Elle prend sa source chez le jeune enfant bien  avant la lecture, ses premiers dessins  correspondent bien à un projet de communication pour soi ou pour autrui  qu’il aime conserver, montrer et partager.

La force de la méthode BOOM Je lis, c’est de permettre à l’enfant d’associer très tôt ses dessins en écriture tâtonnée à des significations en les reliant à la chaîne sonore et de découvrir puis construire le système alphabétique.

L’enfant a besoin de mouvement , aussi  on l’encourage  à l’écriture tâtonnée sur la carte-lettre avec des petites phrases telles que : « Si tu le veux, et seulement si tu le veux, tu peux faire le tracé de la lettre avec ton doigt ». Il est alors ravi de pouvoir jouer à ce qu’il compare à un petit circuit de voiture.

Très tôt il faut l’encourager au geste juste, c’est à dire repasser sur la lettre fléchée de la carte-lettre avec son index  qui doit être maintenu bien tendu dans le  prolongement du poignet et de l’avant-bras. Le suivi de la flèche doit être scrupuleusement respecté pour prévenir l’ « écriture inversée » ou « l’écriture en miroir ». On décrit oralement le parcours de la lettre d’imprimerie en faisant des allers-retours avec la lettre reproduite dans l’image, comme nous l’avons indiqué dans le « livret méthode ».

Prendre de bonnes habitudes très tôt, dans le plaisir du jeu, prévient les échecs en écriture, les problèmes lombaires et favorise l’attention.

Quand l’enfant veut utiliser un crayon, on le sensibilisera à la posture correcte, en lui faisant prendre conscience que son geste est beaucoup plus libre lorsque le dos est droit, l’épaule libérée du poids du corps qui fausse le mouvement quand on se tient »courbé ». Il faut donc prendre soin de sa posture, garder l’index tendu, faire glisser toute la main et l’avant bras sur la table, le mouvement partant de l’épaule. Ces gestes amèneront l’enfant à une bonne préhension du crayon entre le pouce et l’index et à un geste graphique harmonieux.

L’intérêt que les enfants portent au  jeu du Magicien est étonnant.

B.O.O.M. Je lis

C’est connaître les Bases pour Optimiser les Opérations Mentales de l’apprentissage :

  • Bases : armature, condition, point d’appui, fondations
  • Optimiser : permettre d’obtenir le meilleur résultat possible, perfectionner
  • Opérations : observation, compréhension, action
  • Mentales : les activités qui permettent d’acquérir des connaissances, de comparer, de raisonner, de progresser, de devenir plus intelligent.

Présentation et contenu d’une boîte de jeu suivant les niveaux :

  • Des cartes paires représentant une image du mot référant, l’articulation, la lettre
  • Des cartes-règle de jeu pour faciliter un apprentissage progressif de la lecture:
    identification, discrimination, facilité de prononciation, facilité d’écriture, correspondance spatio-temporelle, mobilité des lettres, combinatoire des lettres entre elles, régularité des relations, principe de récompense
  • Un livret explicatif
    Le livret méthode se veut accessible et compréhensible pour tous les parents et professionnels.